Catégories
Non classé

Soutien aux agriculteurs : le ministre refuse l’aide bénévole

La demande publique du ministre à aller aider les agriculteurs a immédiatement attiré l’attention de l’association WWOOF France et de ses membres. Mais les autorités ont fait savoir que le modèle d’entraide bénévole envers des fermes agroécologiques qui est celui du WWOOFing, était exclu de l’appel du ministre. Aussi, nous demandons à ce que l’agroécologie – qui nourrit les populations de façon qualitative dans le respect de la nature – soit reconnue « mission vitale » et puisse faire appel à une réserve civique.

La demande du ministre à aller aider les agriculteurs a immédiatement attiré l’attention de l’association WWOOF France et de ses 17 000 membres. Mais les autorités ont fait savoir que le modèle d’entraide bénévole envers des fermes agroécologiques qui est celui du WWOOFing, était exclu de l’appel. Déçus et frustrés, nous demandons à ce que l’agroécologie – qui pourvoit aux besoins alimentaires de populations locales avec des produits de qualité et dans le respect de la nature – soit reconnue d’intérêt général. Afin d’être autorisés à apporter un soutien humain à nos fermes.

Les bénévoles de WWOOF France – qui ne se reconnaissent pas dans le modèle industriel d’une main d’oeuvre de masse – ne sont pas autorisés à briser le confinement.

Vous êtes très nombreux à nous avoir contactés suite à l’appel du ministre de l’agriculture à « rejoindre la grande armée de l’agriculture française » mardi 24 mars sur BFM-TV.

Si nous ne nous reconnaissons pas dans ce modèle agro-industriel à la recherche de main d’œuvre de masse (les membres de WWOOF France ressemblent vraiment à tout sauf à des petits soldats !), on doit reconnaitre que cet appel nous a fait quand même fait espérer.

Espéré qu’une dérogation à la limitation de déplacement puisse être envisagée pour les bénévoles le temps d’aller « se confiner » dans une ferme WWOOF. En effet, être en WWOOFing, c’est partager la vie d’une ferme, donc limiter les risques de contamination, surtout après les deux semaines de confinement qui venaient de s’écouler. Nous avons nourrit l’espoir de pouvoir, légitimement, retourner en WWOOFing pour soutenir les fermes agroécologiques de notre réseau.

Face à cet appel à la solidarité, nous avons donc immédiatement contacté le ministère de l’agriculture. La réponse est arrivée indirectement, deux jours plus tard sur l’antenne de France Info: « Pas de bénévoles ».

Nous regrettons que la solidarité agricole envers les petites exploitations engagées dans l’agroécologie ne soit pas reconnue. Nous demandons à ce que le travail de ces fermes engagées, qui pourvoient aux besoins alimentaires de populations locales dans le respect de l’environnement, soit reconnu « mission vitale », afin de figurer parmi celles de la réserve civique. Et que la solidarité envers ces petites fermes soit autorisée en ces temps de restriction sociale.

En attendant, nous invitons nos membres à rejoindre un groupe de solidarité locale via la plateforme covid-entraide.fr/ et à continuer à s’approvisionner en AMAP, en circuits courts et vente directe avec des produits locaux.

Nous restons vigilant, observons quotidiennement l’évolution de la situation, et nous vous tiendrons bien sûr informés du moment de la reprise du WWOOFing.

Ensemble, pour un monde plus sain !

16 réponses sur « Soutien aux agriculteurs : le ministre refuse l’aide bénévole »

Pourtant le ministère a autorisé les bénévoles à se rendre sur les champs de courses des sociétés hippiques à se rendre sur les champs de courses pour y effectuer des travaux agricoles !!!!

Bonjour Anne-Laure,

Nous parlons dans l’article de son interview du jeudi 26 mars à 11h06.

Les paysans qui accueillaient des wwoofers avant n’ont qu’à s’inscrire sur la plate-forme wizifarm du gouvernement et demander de l’aide bénévole ! Je fais ça avec un maraîcher, il passe par la chambre d’agriculture locale

L’aide bénévole n’est pas autorisée via la plateforme Wizifarm. Mais si vous avez une dérogation via votre chambre d’agriculture, cela nous intéresse, pourriez-vous m’envoyer vos coordonnées sur support@wwoof.fr ? Merci Théophile !

Vous n’avez pas de pétition à faire signer ? En lancer une sur Change.org ou autre plate-forme de ce genre, pourrais sûrement vous aider.
Peut-être en avez-vous déjà une !
Mais je ne l’ai pas vu.

Mon compagnon et moi allons chaque jour cueillir des plantes sauvages que nous cuisinons, ça nous fait une occupation, du bien au moral et à notre corps. On ne croise personne mais c’est interdit. Je ne l’aurais pas cru, mais c’est facile de passer en dictature, c’est comme ça et pas autrement, il y a peu de résistance. Merci Chloé pour ta pétition.

J’ai signé la pétition de Chloé et je vous encourage tous à le faire. Elle met en avant les aberrations du confinement, rappelle nos droits à certaines libertés simples comme se nourrir de la nature.
Mon compagnon et moi allons chaque jour cueillir des plantes sauvages que nous cuisinons, ça nous fait une occupation, du bien au moral et à notre corps. On ne croise personne mais c’est interdit. Je ne l’aurais pas cru, mais c’est facile de passer en dictature, c’est comme ça et pas autrement, il y a peu de résistance. Continuons de faire des pétitions (ou d’en signer). Bravo Chloé.

D’accord pour arrêter de demander des autorisations. Ça s’appelle le désobéissance civique. De Gandhi à Rosa Parks, force est de constater que la méthode porte ses fruits.
LisaSylvia

« Les membres de WWOOF France ressemblent vraiment à tout sauf à des petits soldats ! »: reflète exactement le sentiment que j’ai eu en lisant ces appels à ramasser les fraises et « soutenir nos agriculteurs français ». Je ne m’y retrouve pas dans cette forme d’agriculture qui exploite l’humain; étrangers hier, nous aujourd’hui. Parfois il est l’heure de laisser les choses non viables dysfonctionner…et de laisser de la place à la relève.
Merci de nous représenter et d’avoir accompli cette démarche auprès du ministère!

Hors du Bio point de salut !!!
Donc je reste sur le woofing
la dictature c’est :  » ferme ta gueule !  »
la démocratie c’est  » cause toujours « ..
Pierre…

Laisser un commentaire