Catégories
Culture WWOOF Tous

« Je ne sais rien faire d’utile », comment en finir avec cette phrase

Si,si, nos doigts peuvent servir à autre chose qu’à pianoter sur un clavier d’ordinateur. Il suffit de s’y mettre nous dit Claire, d’expérience.
Elle a tout quitté pour développer sa ferme en Bretagne avec son mari Adrien.

Dans son livre « L’exode urbain, manifeste pour une ruralité positive » (Ed. Terre Vivante), elle évoque ces freins qui nous empêchent de nous lancer. Et nous aide à les lever.

« Lorsqu’on envisage l’exode urbain, nos compétences acquises en ville et nécessaires à la vie urbaine nous paraissent soudainement bien inutiles. L’école ne nous a jamais appris à jardiner, à bricoler, à construire notre maison ou à faire notre pain. Il est certain, à la campagne, qu’il vaut mieux savoir couper du bois que de savoir se servir d’une appli de livraison à domicile pour avoir chaud l’hiver. Cependant tout s’apprend très vite et les tâches rurales quotidiennes également.

Il est ludique, valorisant et en aucun cas humiliant d’acquérir des savoir-faire et de s’autonomiser. Cet immense empowerment fait beaucoup de bien à l’égo sans faire de mal à personne, bien au contraire. Vous partagerez bien plus avec celles et ceux qui vous transmettront leurs connaissances, qu’avec vos enseignant.e.s d’hier. Vous prendrez la mesure au quotidien de ce que vous leur devez. C’est un enrichissement humain réciproque, car vous aurez nécessairement quelque chose à leur offrir en retour, votre reconnaissance en premier lieu. N’hésitez pas également à acheter ou à emprunter des ouvrages pratiques pour accompagner vos expérimentations. »

« Vous partagerez bien plus avec celles et ceux qui vous transmettront leurs connaissances, qu’avec vos enseignant.e.s d’hier. (…) C’est un enrichissement humain réciproque, car vous aurez nécessairement quelque chose à leur offrir en retour, votre reconnaissance en premier lieu. »

Extrait tiré du livre L’exode urbain, Manifeste pour une ruralité positive, de Claire Demares-Poirrier, éditions Terre vivante.

Claire Desmares-Poirrier est autrice, paysanne, librairie, activiste de la ruralité positive. Après une première vie dans la communication politique, elle a tout quitté pour construire avec son mari Adrien un lieu agri-culturel en Bretagne. Au sud de l’Ille-et-Vilaine, ils produisent des plantes à infusion en agriculture biologique (www.amanteverte.fr) et accueillent le public dans leur café-librairie « La Table de l’Amante Verte ». Elle partage sa passion des plantes et son quotidien à la ferme sur son compte instagram @amanteverte.

Disponible le 17 août 2020 – 96 pages – 10 € – coll. Champs d’action – éd. Terre vivante

Si vous souhaitez le commander : boutique.terrevivante.org

Laisser un commentaire