Catégories
Savoir-faire Tous

Faire son « purin d’ortie maison », la recette d’un pro

Engrais efficace, activateur de compost et répulsif à pucerons, le purin d’orties est un remède naturel incontournable. Patrick est producteur d’extraits de plantes fermentées, et il a formé de nombreux WWOOFeurs à ces alternatives biologiques aux pesticides. Le magazine Regain a tiré le portrait de ce « piqué d’orties » qui partage sa recette avec nous.

DR Anais Barelli dans Regain
Recette du purin d’ortie maison, par Patrick

« Il vous faut recueillir 10 litres d’eau de pluie ou de source dans laquelle vous aurez placé un morceau en « argent », un bijou sans valeur ou autre colifichet. Puis partez récolter 1 kilo d’ortie sans fleurs.
Au moment de préparer la tambouille, retirer l’objet en argent. Vous pouvez chauffer un tiers de l’eau pour que l’ensemble soit à 25 °C. Versez sur les orties dans un récipient que vous pouvez fermer. Au bout de 6 à 10 jours, tirez un verre de cette soupe aux senteurs fortes. S’il n’y a presque plus de mousse, la fermentation est finie. Si l’eau n’est qu’à 15 °C, l’évolution prendra environ 3 semaines. Ce purin se dilue dans de l’eau de pluie en pulvérisation sur les feuilles pour activer les défenses immunitaires des plantes. Et si vous ajoutez un extrait fermenté de consoude avec quelques grammes de miel, les micro-organismes vous diront merci. »


PIQUÉ D’ORTIES

Lire le portrait de Patrick, écrit par Nathaly Ianniello et photographié par Anaïs Barelli dans le magazine Regain. Ce journal indépendant rural et écologique est né (entre autres) de l’initiative et de l’expérience d’un ancien WWOOFeur.

Laisser un commentaire