Retour de WWOOFing : la tarte arc-en-ciel, pour préparer des légumes gorgés de soleil

A son retour de WWOOFing, Alexandra partage ce délice pour les papilles et les pupilles. Une recette estivale qui tombe à pic avec tous les beaux légumes de saison que nous offre la nature. Nous l’avons testée à l’asso, à nous de vous la partager.

Faîtes une base de pâte brisée et ajoutez-y du sel de Guérande et des grains de cumin.
Foncez votre moule à tarte.
Coupez vos légumes en tranches et rondelles et disposez-les dans l’ordre qui suit :
– Betteraves crues et/ou Oignons rouge
– Tomates rouge
– Poivrons orange
– Tomates jaune
– Courgettes verte
– Asperges verte
– Thym

Salez et poivrez puis arrosez d’un filet d’huile d’olive.
Enfournez pour 1 heure à 180 °C (selon le four = surveiller).

Servez cette jolie tarte accompagnée d’une salade croquante et d’une vinaigrette à l’estragon et au vinaigre de framboise.

Bon appétit !

Julia, éleveuse de cochons bio en Bourgogne « Transmettre une pratique encore rare »

Formée grâce au WWOOFing, Julia partage maintenant son temps entre son élevage de cochons bios et sa production de pâtes fraîches. Elle accueille des WWOOFeurs curieux et motivés pour transmettre à son tour ses techniques.

« Le WWOOFing s’est alors ouvert à moi comme un volet formateur de mon parcours. »

J’ai 37 ans, je vis près de Cluny (71) et je suis aujourd’hui hôte WWOOF éleveuse de cochons bios et paysanne pastière : c’est à dire qu’une semaine sur deux je propose du porc (50 cochons/an) en côtelettes, charcuterie sèche, terrines… et l’autre semaine des pâtes fraîches.

J’ai toujours été très proche de la nature, mais étant très mauvaise en maths j’ai préféré suivre une filière littéraire plutôt que des études en environnement. Je me suis tournée vers une fac de socio parce que je pensais que c’était la meilleure façon d’aborder les études d’assistante sociale… mais après quelques années en tant que telle sur ma région, j’ai perdu mes illusions…

De là, coûte que coûte, j’ai décidé de faire le métier qui me plairait vraiment et ai choisi de passer mon BPREA* : le WWOOFing s’est alors ouvert à moi comme un volet formateur de mon parcours. Quelques années avant même la création de l’antenne nationale française, j’avais déjà vu un reportage sur le WWOOFing et j’avais trouvé ça génial ! J’ai donc été WWOOFeuse avant d’être hôte.

Pour valider mon diplôme, approfondir ma formation, j’ai effectué trois séjours chez des hôtes WWOOF éleveurs de porcs, puis en entreprise, en Italie, chez des paysans pastiers (producteurs de pâtes) qui m’ont apporté la pratique essentielle qu’il manquait à cette belle théorie : à mes yeux c’est un système de transmission de savoirs très précieux. Surtout, l’élevage de porcs bios étant très rare, c’est vraiment grâce au WWOOFing que j’ai pu acquérir de l’expérience dans cette niche et quantifier le travail que ce métier demandait : donnée inestimable !

Depuis maintenant 4 ans c’est à mon tour d’accueillir même si je rêve encore de repartir en WWOOFing découvrir la vie d’estive notamment… J’accueille de préférence des personnes ayant un projet d’installation, des personnes curieuses pour partager des centres d’intérêts communs, débattre sur l’actualité, parler de littérature ou bien échanger sur la faune et la flore lors de balades car le WWOOFing est aussi à mes yeux un enrichissement mutuel inépuisable si tant est qu’on se soit bien trouvés !

* Brevet Professionnel Responsable d’Exploitation Agricole en productions animales ou horticoles

Découvrir le profil d’hôte de Julia